English version
INTERVIEW STEPHANE CERETTI SUPERVISEUR DES EFFETS SPECIAUX CHEZ BUF COMPAGNIE




CODE-MATRIX
Quel a été votre parcours avant d'arriver au poste de superviseur des effets spéciaux chez BUF compagnie ? Quels sont les différents profils des membres de l'équipe avec laquelle vous travaillez ?

STEPHANE CERETTI
Ca fait 8 ans que je travaille pour BUF compagnie, avant j'ai travaillé un peu dans le jeu vidéo mais mon premier boulot dans les VFX a été chez BUF. J'ai une formation de physicien (licence) et j'ai suivi une formation à l'école Emile Cohl de Lyon spécialisée dans la formation aux arts plastiques, l'infographie, le multimédia et le dessin animé.
Chez BUF j'ai travaillé sur beaucoup de publicités, et quelques films comme Batman et Robin, les visiteurs 2 (à mes débuts), Simone et The Cell comme superviseur.

Notre équipe est composée de personnes provenant de divers d'horizons. Il y a des scientifiques, des matheux, des informaticiens et surtout des artistes.


CODE-MATRIX
Est ce la même équipe qui a travaillé sur les deux films ?

STEPHANE CERETTI
Pour la supervision oui, c'était la même équipe, mais quelques personnes clefs sont restées, pas toutes. BUF avait moins de plans sur Revolutions que sur Reloaded. En tout c'est environ 30 personnes qui ont travaillé sur les deux films.




www.buf.com
Paris, France



BUF et la pub

STUDIO - 2002




Ecole Emile Cohl

Lyon, France


" Le script était très dense, mais peu explicatif . . . "


CODE-MATRIX
Comment et pourquoi BUF compagnie a été contacté pour ce film ?

STEPHANE CERETTI
Nous avions déja été contactés pour le premier film, mais à l'époque nous n'avions pu prendre part au projet. Il ne faut pas oublier que le bullet time est une "dérivée" d'une technique inventée par BUF au milieu des années 90 !


En fait c'est toujours un ensemble de raisons qui font qu'une compagnie est choisie plutôt qu'une autre. Je pense qu'ils avaient envie de travailler avec BUF depuis longtemps et que nos précedents travaux démontraient une capacité à fournir des images de qualité dans les contraintes d'une grosse production américaine. Je ne crois pas du tout à une "french touch", je dirais plutôt une BUF's touch :-)

CODE
-MATRIX 
Combien de temps a duré la création des effets spéciaux pour les deux films ?

STEPHANE CERETTI
En comptant les mois de recherches visuelles avant la post-production, nous avons travaillé de début 2001 à septembre 2003. En tout cas chez BUF compagnie.

CODE-MATRIX 
Est ce que des scripts complets ou des notes de production précises de Reloaded et de Revolutions ont été révélés à votre équipe, afin qu'elle imprègne de l'esprit des VFX ?

STEPHANE CERETTI
Pour le script, ce fut uniquement les deux producteurs et moi-même. Il fallait être sur place pour lire le script ! Mais nous avons reçu tous les story board et les designs/concepts à BUF pour pouvoir en discuter avec l'équipe, c'était essentiel.


CODE-MATRIX
Est ce que le scénario original des frères comporte des indications qui peuvent aider ou orienter la compréhension du film ?

STEPHANE CERETTI
Le script était très dense, mais peu explicatif. Il fallait beaucoup de reflexion et de concentration pour bien saisir les petits détails qui aident à en comprendre la portée.



Into-Oracle

 


Neo's vision

 


reloaded..



" il arrivait qu'on discute un peu avec les W. brothers "




CODE-MATRIX
Quand on regarde le film, on n'a pas l'impression qu'il y a eu autant de compagnies impliquées sur les VFX. Qui est en charge du briefing permettant d’accorder tout le monde sur les objectifs des frères ?

STEPHANE CERETTI
C'est le travail des superviseurs d'effets spéciaux de la production, John Gaeta, Dan Glass et John Des Jardins Ils doivent harmoniser toutes les sources et faire en sorte que ça "colle" à la vision des frères Wachowski.

CODE-MATRIX
Aviez vous des indications précises des frères ou vous ont-ils laissé une grande liberté de création ?

STEPHANE CERETTI
Le frères sont assez précis sur ce qu'ils veulent, mais ils nous ont quand même laissé la possibilité de nous exprimer dans les limites de leur univers. C'était d'ailleurs, un des aspects le plus intéressant du projet.

CODE-MATRIX
Votre travail s'effectuait en post production du tournage ou en même temps ?

STEPHANE CERETTI
Nous nous sommes rendus sur le tournage (à Sydney) et en même temps des équipes ont travaillé à Paris sur les méthodes et sur les premiers plans tests. Ensuite, au fur et à mesure que le montage s'est affiné nous avons reçu les plans et nous avons travaillé dessus jusqu'à la dernière minute.


CODE-MATRIX
L’équipe de Buf a t-elle été souvent en contact avec les Wachoswki ou avait t-elle systématiquement John Gaeta comme intermédiaire.

STEPHANE CERETTI
Nos interlocuteurs étaient principalement John Gaeta et Dan Glass, mais il arrivait qu'on discute un peu avec les W. brothers.




Rolling Stone

Bullet time history





script reloaded




script revolutions

 


"
Nous intervenons sur le film avant le tournage. "




CODE-MATRIX
Vous avez réalisé pour Reloaded le générique du film, le "Cake orgasm" et la résurrection de Trinity. Est ce que les effets « matrix code » demandés étaient similaires pour Revolutions ?

STEPHANE CERETTI
C’était identique pour ces effets là, par contre la neo's vision (couleurs dorées et vision fractale, était différente et nous a demandé de nouvelles recherches visuelles ainsi que l’étude de différentes méthodes. C’est dans cette perspective que les plans de l’agent Smith en flammes ont également été créés. Ce que vous pouvez voir à la fin de revolutions, la ville des machines vue par Neo aveugle, a été réalisé par tippett Studios, ils étaient en charge de cette séquence.

CODE-MATRIX
Quelles sont les types de machine, de logiciels, nécessaires pour réaliser vos effets ? Avez vous utilisé des logiciels libres ?

STEPHANE CERETTI
Nous utilisons des PC sous linux avec nos propres logiciels (on développe tout en interne, à part le moteur de rendu qui s'appelle mental ray, c'est un logiciel allemand. Pour les fractales nous nous sommes effectivement basés sur des sources de logiciels libres.

CODE-MATRIX
Votre présence était-elle nécessaire à BAYSWATER en Australie pour les prises de vue de la centrale ? (l'explosion du générateur est signé BUF)

STEPHANE CERETTI
Nous avons mis au point ce que l'on appelle une fiche technique à l'attention de Dan Glass, le superviseur des effets spéciaux de la production en charge de cette séquence. C'etait assez simple, il fallait prendre des photos de la centrale On ne pouvait pas tourner avec une caméra donc nous avons démarré à partir de photos et nous avons remodélisé la centrale au complet pour la faire exploser. Excepté la grosse explosion et les photos originales, tous les éléments de cette scène sont des images de synthèse.


CODE-MATRIX
Comment s’est passé la collaboration avec les autres sociétés VFX ? Avez vous échanger des informations avec certaines ?

STEPHANE CERETTI
Aucun problème avec les autres compagnies, en général ça se passe plutôt bien.
Nous avons eu peu affaire à eux. Quelques éléments ont été envoyés par ESC mais également un matte painting de Tippett studios En général, nous intervenons sur le film avant le tournage pour faire en sorte que tous les éléments dont nous avons besoin soient filmés.





Architect

 

 


Cake-Orgasm

 

 


Centrale

 

 


Resurrection

 


"Nous avons reçus des caisses de videos d'archives "



CODE-MATRIX
Pour la scène de l'architecte, y avait t il des indications précises des frères concernant le choix des vidéos a insérer sur chaque écran ?

STEPHANE CERETTI
Nous avons eu une discussion quand les frères ont terminé le premier montage de la scène. Puis nous avons reçu des caisses et des caisses de vidéos d'archives…
Une première sélection a été effectuée puis nous avons montré la séquence au complet. Ensuite on a travaillé sur les transitions, sur un choix plus précis pour différents écrans et un timing particulier pour certaines séquences. C'était vraiment pas si facile que ça en a l'air !

CODE-MATRIX
La sécurité entourant un tel film n'est elle pas génante pour votre travail?

STEPHANE CERETTI
Pas un instant, c'est même plutôt rassurant et excitant. La confidentialité est quelque chose d’assez habituel sur tous les films.


CODE-MATRIX
Comment était l’ambiance de tournage ?

STEPHANE CERETTI
Franchement, très bonne, c'était très sympa, moins "fermé" qu'un tournage à Hollywood, bizarrement.

CODE-MATRIX
Que pensez vous de l'explosion neuronale provoquée par Reloaded sur les différents forums Internet ?

STEPHANE CERETTI
C'était plutôt drôle de voir la quantité de spéculations et de fausses informations qui circulaient sur le net, tout comme la façon dont Reloaded était interprété. Pour Revolutions, il y avait moins de questions et plus de réponses, l'impact était donc moindre.



Opening Sequence

 



Opening Sequence


 


Opening Sequence


"nous esperons être présents dans le coffret ! "



CODE-MATRIX
A votre connaissance existe t-il beaucoup de scènes non utilisées dans les deux films ?

STEPHANE CERETTI
Oui je pense, il y a toujours beaucoup de scènes coupées dans un film pour tout un tas de raisons (durée du film, difficulté des effets spéciaux, idées qui ne fonctionnent pas ...)

CODE-MATRIX
Est ce que vous avez été sollicités pour des interviews ou mini reportage en vue du coffret de la trilogie attendu à la fin de l'année ?

STEPHANE CERETTI
Nous avons fourni pas mal de matériel à la fin de chaque film (making of, images tournées à BUF ...) Pour l'instant pas grand chose sur les précédents DVD mais nous esperons être présents dans le coffret !

CODE-MATRIX
D'aprés vous, quelle est la prochaine avancée technologique en terme d'effets spéciaux?

STEPHANE CERETTI
Même si je le savais, je ne vous le dirais pas ...

CODE-MATRIX
Quels sont les autres films ou projets sur lesquels vous travaillez ?

STEPHANE CERETTI
pour l'instant Alexander The Great d'Oliver Stone.


CODE-MATRIX
Merci Stéphane d'avoir répondu à nos questions et celles des internautes de code-matrix.net

STEPHANE CERETTI
Pour conclure cet entretien, je tiens à souligner qu’il s’agit d’un vrai travail d'équipe et qu'un film ne se fait pas tout seul. Je n'ai que le mérite d'avoir été au bon moment sur le bon film. Il s’agit d’une réussite commune, grace au travail de chacun d'entre nous. Je tiens aussi a remercier Pierre Buffin, le créateur de BUF compagnie de m'avoir confié ce projet, et John Gaeta de nous avoir fait confiance.

www.code-matrix.net



top

 STEPHANE CERETTI
INTERVIEW EXCLUSIVE